Foire aux questions - Evaporateurs rotatifs


À combien se monte le vide minimal pouvant être atteint avec le RV 10 (avec verrerie plastifiée) ?
1 mbar max., à condition que tous les raccords soient étanches au vide et que le système de vide soit assez puissant.

Est-il préférable d’utiliser un condenseur vertical ou diagonal ?
Cela n’a aucune importance pour l’application. Ces deux condenseurs garantissent la même surface de refroidissement et la même puissance.

Quel est le diamètre du tuyau utilisé pour remplir le ballon d'évaporation du modèle RV 10 et en quoi est-il ?
Le tuyau présente un diamètre de 5 mm et est en PTFE (téflon).

Existe-t-il une alarme pour la température du bain chauffant HB 10 ?
Oui. Le message « HOT » clignote dès que la température du bain dépasse le seuil de + 60 °C.

Est-il possible de déplacer le bain chauffant HB 10 dans le système RV 10 ?
Oui, il peut être déplacé de 50 mm à l’horizontale et peut également être utilisé en tant que système autonome.

Puis-je distiller en continu avec un évaporateur rotatif IKA et un ballon de 3 litres ?
Oui, même avec un ballon récepteur de 3 litres. Il suffit d’utiliser le tube PTFE qui est fourni avec la verrerie et d’ouvrir le clapet anti-retour pour assurer le remplissage sous vide. La perte de vide est minimale et sera compensée par la pompe à vide.

Est-il nécessaire de mesurer la température de la vapeur à l’intérieur du ballon ?
Non, les évaporateurs rotatifs IKA sont contrôlés en mesurant la température de l’eau de refroidissement. Je travaille avec des échantillons qui moussent facilement.

Comment puis-je empêcher la mousse de pénétrer dans le serpentin de refroidissement ?
Il suffit d’utiliser le frein anti-mousse qui est répertorié parmi les accessoires. Il empêche la mousse de pénétrer dans le serpentin de refroidissement et le ballon récepteur.